Préparer sa reconversion : Le CABCL poursuit son engagement

Du 2 au 7 juillet, le CABCL a fait son traditionnel stage de reprise à l’Espace des 1000 sources de Bugeat.  En marge du travail physique, Anne Santos du Centre d’Excellence du CABCL et Véronique Barré pour Collectif Sports ont, pour la deuxième année consécutive, rencontré individuellement tous les rugbymen pour faire le point et planifier les actions de la saison à venir.

Pour Simon Gillham, le Président du CABCL, l’engagement du club depuis 2014 dans le dispositif Collectif Sports est une nécessité : pas question pour lui de voir ses anciens joueurs errer à la fin de leur carrière sans nouveau projet et n’être " qu’un ancien joueur ".  Et il veut, par cet engagement, attirer les joueurs qui voient plus loin que leur carrière sportive, convaincu que lorsqu’ils sont rassurés sur leur reconversion ils se sentent plus sereins et plus engagés dans le rugby. Plusieurs nouveaux arrivants ont rapidement exprimé en entretien individuel leur satisfaction d’intégrer un club qui respecte le besoin qu’ils ont de penser à leur après, soulignant le caractère exceptionnel de la démarche et de l’engagement du club et du staff dans le projet.

 

Chaque joueur a ainsi été reçu pour faire le point sur sa situation au regard de son après carrière.

Avec les anciens, les entretiens ont permis de faire le point sur l’avancement des actions engagées l’année précédente : certains se sont lancés dans un projet de formation, ont validé un diplôme, d’autres ont pu avancer dans la définition de leur projet et y voient maintenant plus clair dans leur orientation d’après-carrière ; au total 16 joueurs avaient mis en place une activité préparatoire à leur reconversion l'an passée. De nouveaux projets et besoins ont émergé au cours des entretiens, l’action va se poursuivre pour beaucoup ou prendre de nouvelles orientations, en tenant toujours compte de leur situation au regard du rugby.

Avec les nouveaux, ils ont été l‘occasion de présenter la démarche, de recenser leurs besoins et leurs attentes, et d'évaluer la place qu'ils veulent donner à cette question par rapport au rugby.

Pour tous, les besoins auxquels le club va maintenant mettre en place les moyens d’avancer concernent leur orientation, leur formation ou leur insertion professionnelle : parcours de découverte professionnelle au sein d’entreprises ciblées, rencontres avec des professionnels, Mercredis de l’entreprise, formations montées par le centre d’excellence (Français, création et reprise d’entreprise,...), inscriptions en formations délivrées par l’Agence XV, ou encore mises en situations professionnelles, ,... Le travail ne va pas manquer pour la cellule reconversion du club animée par Anne Santos et Jean-Pierre Bourliataud avec le support de Collectif Sports.

X